Non classé

Accord global et inclusif : l’ONG « Il est temps » dénonce un « complot machiavélique »

Le Mouvement citoyen « Il est temps », une Ong des droits de l’homme pour l’éveil des jeunes a tenue mardi 14 février 2017 au siège de « Amis de Nelson Mandela » dans la de Kalamu, une conférence de presse sur la situation politique et sécuritaire en RDC.

Son représentant Herman Mbuwa a relevé qu’il y a un « complot machiavélique contre la poursuite d’un véritable processus démocratique en RDC. Il a relevé que depuis la signature tant attendu de l’Accord de la St Sylvestre, force est de constater malheureusement plus de deux mois passés, l’on constate la recrudescence de l’insécurité ; notamment par des accrochages des éléments de la rébellion du 23, le phénomène Kamwna Nsapu dans la province du Kasaï central, dans le Kongo central avec les adeptes de Bundu dia Kongo.

Il a même déclaré que cela se greffe l’aggravation de la crise socio-économique, à travers l’inflation, le chômage des jeunes et l’absence de légitimité dans la plupart des animateurs des institutions du pays. A ce propos « Il est temps » a dénoncé la prise en otage par les politiciens réunis au Centre interdiocésain et d’autres acteurs absents à ces assises. C’est pourquoi, l’ONG « Il est temps » appelle aux pourparlers de la CENCO à la prise de conscience face à la pauvreté qui sévit la population. M Herman Mbuwa a dit que son ONG rappelle aux participants que le peuple a urgemment besoin de l’amélioration de sa situation socio-économique, sécuritaire ainsi que les élections crédibles à tous les niveaux et non assister à la guerre des postes entre politiciens.

Après avoir inviter la jeunesse congolaise et le peuple congolais à la vigilance, l’ONG « Il est temps », encourage la CENCO à remettre le tablier et rendre compte au peuple en cas de persistance de la mauvaise volonté des uns et des autres à privilégier l’intérêt supérieur de la population congolaise.

C’est pourquoi, « Il est temps » qui a demandé d’honorer la mémoire d’Etienne Tshisekedi, d’amener le peuple le plus vite possible vers les élections pour une vraie première alternance politique de manière démocratique au pouvoir.

 Louis-Paul Eyenga Sana

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer